Le guide pour coudre
des tissus stretch

+ calculer leur taux d’élasticité

publié le

Les tissus extensibles ont une place importante dans le monde de la couture. Grâce à leur propriétés, ils permettent de créer tous types de vêtements confortables et qui s’adaptent parfaitement aux courbes de votre corps.

Indispensables pour la confection de lingerie et de vêtements de sport, ils sont également idéals dans le but de créer des petites robes et tops.

C’est pourquoi savoir coudre des tissus extensibles est une compétence essentielle quand on souhaite créer soi-même sa garde-robe idéale.

Et pourtant. Je sais pour être passée par là que la couture de tissus stretch peut paraître incroyablement compliquée au premier abord. Il m’a bien fallu quelques mois avant de m’y aventurer lorsque j’ai commencé la couture.

Et puis un jour, j’ai pris mon courage à deux mains. Et quelle bonne idée j’ai eu ! Parce qu’en y regardant de plus près, la couture de tissus extensibles est loin d’être plus compliquée que la couture de tissus classiques. Bien au contraire, elle peut même s’avérer plus facile et rapide.

Il suffit simplement de connaître les bons réflexes à adopter. Savoir comment choisir votre tissu, le manipuler et le coudre avec les bons outils.

Alors je vous ai regroupé toutes ces infos au sein de ce guide de la couture de tissus stretch, pour que vous puissiez devenir une pro et élargir votre champ des possibles !

Les tissus stretchs

Tissu stretch, extensible, élastique ?

Tous ces termes désignent des tissus qui ont pour propriété de s’étendre lorsque l’on exerce une pression dessus.

Parmi cette gamme, vous retrouverez des matières de tissus chaîne et trame telles que le lycra ou le spandex par exemple, ainsi que les jerseys (tout autre mélange de tissus contenant de l’élasthanne).

Il existe donc de nombreux types de tissus stretchs, sous différentes formes et épaisseurs. On distingue néanmoins deux grandes catégories :

Coudre un tissu stretch

Ce type de projet peut présenter de nombreux avantages par rapport à la couture de tissus stables :

* Aisance négative : Lorsque le vêtement fini est plus petit que vos mensurations réelles. Le vêtement s’adapte ainsi parfaitement à votre corps en suivant au plus près ses courbes.

Coudre un projet stretch

Le choix du tissu

Lorsqu’il s’agit de choisir votre tissu, il est très important de toujours bien se référer aux indications présentes sur le patron de couture que vous voulez coudre avant toute chose. Vous y trouverez le taux d’élasticité indiqué pour réaliser votre projet. Il est primordial de suivre au plus près ce taux, afin d’obtenir un rendu fidèle au patron.

Une fois que vous avez cette information, direction la mercerie, le marché, ou le dépôt vente du coin afin d’y trouver votre bonheur. Vous pourrez ainsi tester la qualité de votre tissu. Tirez dessus et vérifiez son taux de rétractation – autrement dit, vérifiez qu’il se remet bien en place une fois qu’il a été étiré. C’est un critère majeur car plus le tissu à tendance à se relâcher, et moins votre vêtement gardera de sa tenue au fil du temps.

Une fois votre tissu en main, assurez-vous bien de le laver avant de le découper. Les tissus stretchs ont tendance à rétrécir davantage que les tissus classiques après un lavage. Une étape à ne pas négliger !

Une fois lavé, faites le sécher à plat si possible, afin d’éviter de l’étirer.

Mon conseil : Si vous débutez dans la couture de ce type de tissus, privilégiez les tissus de poids moyen, avec un faible taux d’élasticité. Ces tissus plus stables sont plus faciles à manipuler et vous permettront de vous lancer tout en douceur.

Le matériel

Avant même de coudre votre patron, vous aurez également besoin de fournitures spécifiques à la couture de projets stretch :

La couture

Vous pouvez ensuite passer votre tissu sous votre machine. Pour cette partie également, il y a quelques règles à suivre afin d’assurer une couture parfaite et sans prise de tête :

Ces points permettent au tissu de conserver son élasticité, au contraire du point droit classique. Parmi ces points, vous pouvez notamment utiliser les points zigzag, le point droit triple, ou encore les points de surjet.

Lorsque vous cousez ce type de tissus, évitez au maximum de tirer ou de pousser le tissu sous votre machine à coudre. Cela pourrait impacter le rendu final, et vous laisser avec des pièces qui auraient doublé de volume après la couture. Au contraire, on guide légèrement le tissu sans exercer aucune pression.

Veillez à réduire la tension de votre fil pour coudre ce type de tissu. Je vous conseille également de réduire la vitesse de couture quand vous débutez (si c’est possible sur votre machine). Cela vous permettra d’obtenir plus de stabilité sur votre tissu, et une couture plus nette.

Les tissus stretchs, et particulièrement les plus fins, ont la fâcheuse tendance de s’enrouler au niveau des bords après un certain temps. Plus on manipule et on étire le tissu, et plus il s’enroule. Cela peut vous compliquer la tâche lors de l’épinglage de vos pièces. Pour y remédier, pensez à repasser vos bords juste avant de les coudre ensemble : vous y gagnerez un temps fou, croyez-moi !

Mon conseil : N’hésitez pas à vous entraîner et à tester les réglages de votre machine sur des chutes de tissus dans un premier temps. Des vieux t-shirts que vous ne mettez plus feront également l’affaire.

Déterminer le taux d’élasticité du tissu

Comme on l’a vu plus haut, respecter le taux d’élasticité correspondant au patron que l’on a choisi est très important afin de respecter l’aspect final du vêtement. Mais si comme moi, vous êtes du genre à chiner vos tissus, ou à oublier de noter les infos avant de quitter la mercerie… Ce tuto est fait pour vous !

Il vous permettra de déterminer le taux d’élasticité de n’importe quel tissu stretch, en un clin d’œil ☻

Étape 1 : Plier le tissu en deux dans le sens du contrefil

Calculer taux d elasticite tissus stretch -etape 1

Placez ensuite deux épingles espacées de 10 cm, en prenant les deux épaisseurs de votre tissu.

* Le contrefil est le sens perpendiculaire au droit fil. Il s’agit généralement du sens le plus élastique sur un tissu stretch.

Étape 2 : Étirer le tissu

Calculer taux d elasticite tissus stretch - etape 2

En maintenant la position de votre première épingle, étirez votre tissu pour tester son élasticité. Mesurez ainsi la nouvelle longueur entre vos deux épingles lorsque le tissu est étiré.

Attention ici à ne pas tirer le tissu à fond : il s’agit d’exercer une pression importante, mais pas au point de déformer le tissu. Si le tissu revient bien à sa forme initiale une fois que vous l’avez étiré, c’est parfait. Sinon, cela indique que vous avez exercé une trop grosse tension et qu’il faut recommencer en tirant moins.

Étape 3 : Calculer le taux d’élasticité

Une fois cette nouvelle mesure notée, réalisez le calcul suivant :

(Nouvelle mesure – 10) x 10 = Taux d’élasticité du tissu.

Par exemple, si une fois étiré votre tissu mesure 15 cm, votre taux d’élasticité correspond au calcul suivant :

(15-10) x 10 = 50% d’élasticité.

Et voilà ! Vous savez maintenant si votre tissu correspond bien au projet que vous avez en tête ☻

Attention : Dans le cas des tissus bi-stretch, vous trouverez des tissus qui possèdent deux taux d’élasticité. Vous aurez ainsi à calculer le taux d’élasticité dans le sens du contrefil et du droit fil.

Et c’est ainsi que se termine ce petit guide !

Vous avez désormais toutes les infos nécessaires pour choisir votre tissu, le coudre et calculer son taux d’élasticité. Débutez avec un tissu plutôt stable et un projet rapide, vous verrez qu’il n’y a rien de plus simple.

Alors plus d’excuses. On combat son appréhension, on s’installe derrière sa machine et on se lance !

Si vous êtes à la recherche du patron idéal pour débuter, jetez un coup d’œil à Rachel. Un set ultra simple et rapide à réaliser, parfait si vous souhaitez travailler votre maîtrise tout en douceur. Et si vous êtes plutôt à la recherche d’un projet plus technique, retrouvez Brenda et ses détails travaillés ☻

Et n’oubliez pas de partager cet article sur vos réseaux sociaux !

plus

d'articles

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.