Ajuster le patron de
mon buste de base

Avec des pinces et de l’aisance

Ajuster son buste de base - Latelier anad

publié le

Vous avez fini votre buste de base. YES !

Vous venez de faire un grand pas vers la création de vos propres patrons de couture. Mais on ne s’arrête pas en si bon chemin !

Il vous faut maintenant ajuster cette base pour pouvoir la transformer, et obtenir tous les patrons de vos rêves (et s’assurer qu’ils vous vont comme un gant !)

Coudre tel quel votre buste de base vous permettra de vous rendre compte de 2 ou 3 petites choses assez embêtantes : Ça baille de partout, et c’est trop serré pour que vous puissiez l’enfiler.

Eh oui, votre corps est tout en volume ! Il y a donc des parties où il faut absorber le tissu en trop pour qu’il soit parfaitement ajusté (au-dessus de la poitrine, au niveau de la taille..).
Il y a au contraire des parties où on aimerait rajouter du tissu : afin de pouvoir bouger, et accessoirement respirer (ça peut servir..).

Et il n’y a qu’une seule solution à ça : on ajuste son patron !
D’abord en ajoutant stratégiquement des pinces à certains endroits. Et puis en complétant notre patron avec de l’aisance, là où on en a besoin.

Mais pas de panique, ajuster son patron de base prend beaucoup moins de temps qu’il n’en faut pour le créer. Encore un tout petit effort et votre buste de base sera prêt à intégrer toutes les transformations que vous souhaitez !

Réduire les volumes avec des pinces

Vous l’avez compris, les pinces vont nous servir à absorber du tissu afin de recréer les volumes de votre corps.

Le cadre de votre buste est basé d’après votre tour de poitrine. Néanmoins, votre tour de poitrine n’égale pas votre tour d’emmanchure, de carrure, et encore moins de taille.

Comment ajouter des pinces ?

Comme avec la création du buste, nous allons avoir besoin ici de mesures.
Et si vous avez bien suivi l’article précédent et téléchargé le tableau, toutes les mesures s’y trouvent déjà (pratique, n’est-ce pas ?).

Si vous ne l’avez pas encore, direction l’article “Créer mon buste de base” pour le télécharger de ce pas !

Vous trouverez aussi toutes les valeurs pour vos pinces dans ce tableau.

Attention : il existe des valeurs maximales à ne pas dépasser pour les pinces situées sur la ligne de taille. Si la case se transforme en rouge quand vous entrez vos mesures, il vous faudra réduire la ou les pinces en question afin de ne pas dépasser ces valeurs maximales, et reporter ce que vous avez enlevé dans les autres pinces.

Concrètement, si vous réduisez votre pince milieu devant de 1 cm, vous devrez reporter ce centimètre sur la pince milieu dos et/ou la pince dos et/ou les demi-pinces côté.

Etape 1 : Les pinces sur le devant

Pour ajouter nos pinces, cette fois-ci, on commence par le devant !

Et on se lance avec la pince poitrine :

Ajuster le buste de base avec des pinces et de l'aisance - Etape 1
Ajuster le buste de base avec des pinces et de l'aisance - Etape 2
Ajuster le buste de base avec des pinces et de l'aisance - Etape 3

Je me réfère au tableau pour déterminer l’angle à suivre :

Ajuster son buste de base - Tableau angle de lepaule
Ajuster le buste de base avec des pinces et de l'aisance - Etape 4

Je me réfère au tableau pour connaître les mesures à ajouter :

Ajuster le buste de base avec des pinces et de l'aisance - Etape 5

Et voilà !

J’ajoute ensuite ma pince taille :

Ajuster le buste de base avec des pinces et de l'aisance - Etape 6
Ajuster le buste de base avec des pinces et de l'aisance - Etape 7

Et je termine avec ma pince bassin :

Ajuster le buste de base avec des pinces et de l'aisance - Etape 8

Etape 2 : Les pinces du buste dos

Bonne nouvelle : on n’a pas de poitrine dans le dos. Ça nous fait donc une pince de moins à créer !

On commence donc avec la pince taille du dos :

Ajuster le buste de base avec des pinces et de l'aisance - Etape 9

Sur la ligne de taille, je marque :

Ajuster le buste de base avec des pinces et de l'aisance - Etape 10

Et on continue avec la pince bassin dos :

Ajuster le buste de base avec des pinces et de l'aisance - Etape 11

Et voilà ! Vous avez désormais toutes les pinces nécessaires sur votre buste de base devant et dos. Il est temps de passer à l’aisance à présent.

Ajouter de l'aisance pour plus de confort

Penser à rajouter de l’aisance est crucial lorsqu’on réalise un patron !

Pour vous donner une image, ce buste de base avec des pinces, c’est un moule parfait du haut de votre corps. Sauf que dans nos vêtements, on préfère généralement avoir l’opportunité de bouger. Ajouter de l’aisance, c’est donc ajouter du tissu pour s’assurer d’être bien à l’aise dans sa cousette.

L’aisance vous sert aussi à prendre en compte l’épaisseur du tissu que vous allez utiliser pour votre projet couture. Elle permet également de créer de l’espace entre votre corps et le vêtement quand vous en avez besoin : lorsque vous créez un pull ou un manteau par exemple.

Où ajouter de l’aisance ?

Sur votre buste de base, je vous invite à ajouter l’aisance minimale qui vous donnera un haut près du corps dans lequel vous pourrez bouger, à condition que votre tissu ait un minimum d’élasticité, et que vous ayez prévu un système d’ouverture.

Les valeurs d’aisance données dans ce tableau correspondent à un tissu fin. Plus votre tissu est épais, plus il faudra augmenter les valeurs en conséquence.

Ajuster son buste de base - Tableau aisance

Un buste de base, c’est une toile vierge à partir de laquelle on peut créer n’importe quel patron de haut ! Et une bonne toile, ça se prépare avec amour. Ne négligez donc pas l’étape d’ajustement de votre patron, et tous vos projets de couture seront parfaits pour vous.

Vous aurez sûrement besoin de modifier légèrement ces ajustements pour chacun de vos patrons, mais vous connaissez désormais les réglages de base à réaliser à chaque fois.

Je vous conseille donc d’utiliser ce patron ajusté lorsque vous en créerez de nouveau : vous n’oublierez pas de rajouter ces petits centimètres qui vous permettent d’être bien à l’aise dans vos créations, et n’aurez pas à récréer vos pinces à l’avenir. Parce que c’est quand même un sacré boulot, qu’on se le dise !

Il est maintenant temps de réaliser une toile de votre patron de base avec vos pinces et l’aisance. Chaque morphologie est unique : il vous faudra donc nécessairement réaliser quelques petits ajustements en fonction. Coudre votre patron est désormais votre meilleur outil afin d’obtenir un buste de base 100 % sur-mesure. Et pour le faire, on n’oublie surtout pas d’ajouter les marges de couture nécessaires.

Une fois testé et corrigé, n’oubliez pas de reporter les ajustements nécessaires sur votre buste de base, avant de le conserver précieusement. ll va bientôt devenir votre meilleur ami !

Et je vous montre très bientôt toutes les possibilités qui s’offrent à vous, maintenant que votre buste de base est prêt à faire des merveilles !

Profil_Atelier_Anad

Anad  ♥

On n’oublie pas de partager cet article sur ses réseaux sociaux ☻

2 réflexions au sujet de « Ajuster le patron de mon buste de base avec des pinces et de l’aisance »

  1. Merci pour les tableaux… Excellente idée
    Pourriez-vous m’indiquer la détermination des coefficients pour le calcul des pinces ?
    Visiblement vous ne mettez pas forcément la même valeur à absorber par panneau … C’est cela
    La méthode T GILEWSKA conseille de divise la valeur à absorber totale par 4
    Je ne connais pas les critères de répartition, quelles pince doit absorber le plus ?

    En tous cas merci pour vos articles aussi
    Bien cordialement,
    Nathalie

    1. Bonjour Nathalie ! Merci pour vos gentils mots 😊

      En effet, la méthode GILEWSKA préconise de diviser la valeur par 4 et de répartir les pinces équitablement. Néanmoins, je n’ai jamais trouvé de morphologies sur lesquelles cela matchait parfaitement… (c’est pour cela que je précise que je m’inspire en grande partie de cette méthode, avec quelques modifs observées au cours de mes diverses expériences).

      Malheureusement, la réponse à votre question n’existe pas réellement, car la répartition doit changer avec chaque morphologie ! On peut d’ailleurs trouver différentes répartitions selon les auteurs et les types de corps.

      Dans le tableau de mesures, j’ai indiqué les valeurs qui fonctionnent la plupart du temps, notamment pour les morphologies types H et X.

      Il faut donc garder à l’esprit que la valeur idéale pour vous sera surement déterminée après la confection d’une toile et les ajustements qui en suivent !

      Ca représente beaucoup de travail, mais une fois qu’on a une base parfaite, on la garde à priori très longtemps 😉

      Je vous souhaite en tout cas de vous amuser en créant votre buste et les futurs patrons qui en découleront !

      Anad ♥

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

plus

d'articles